Avoir une allergie, cela peut arriver à tout le monde. Que ce soit une allergie au pollen, au latex ou encore une allergie alimentaire. Mais comment être certain qu’on est allergique à certains aliments ? Et si effectivement, c’est le cas, existe-t-il des moyens pour venir à bout ?

Tout savoir sur l’allergie alimentaire

Contrairement aux idées reçues, être allergique à un aliment n’empêche aucunement de vivre sa vie. Tout comme les personnes normales, les personnes ayant ce genre de défaillance peuvent exercer divers métiers. Mais qu’est-ce qu’une allergie alimentaire au juste ? Et quel genre d’individu peut être sujet ? En fait, selon les études, c’est une réaction anormale du corps après avoir ingéré, touché, respiré un aliment. En d’autres termes, c’est la réponse de notre organisme face à un aliment que l’on ne tolère pas. Induite par l’excès d’immunoglobulines IgE, l’allergie alimentaire se produit suite à la consommation d’un aliment. Plus fréquent chez les jeunes enfants que les adultes, ce dernier touche environ 10% de la population française. Aussi, afin de détecter l’allergie alimentaire au plus vite, il importe de déterminer les causes d’allergies alimentaires. En général, les origines sont variées et dépendent de plusieurs facteurs. Notamment l’environnement, la pollution et les aliments protéinés tels que le lait, le soja, l’arachide et les œufs. Sans oublier les fruits de mer, les noix et le blé. Une allergie aux noix est souvent diagnostiquée durant l’enfance, ce qui n’est pas le cas des poissons. Pour plus d’informations sur le sujet, rendez-vous sur ce site.

Reconnaître une allergie alimentaire

Un parent est allergique au céleri et vous croyez l’être également ? Pourquoi ne pas demander à une allergologie d’effectuer les tests ? En effet, une série de tests est souvent effectuée afin de déterminer si un individu a une allergie alimentaire ou non. Pour ce faire, ce dernier demandera une liste complète des aliments consommés durant et après les réactions. Ensuite, il établira une chronologie des différents symptômes. Si celui-ci survient dans un restaurant, il est important de questionner les personnes en charge du repas. Ainsi, l’allergologue pourra se servir des récits pour établir les tests adéquats. Ce qui lui fera non seulement gagner du temps, mais également d’agir efficacement. Néanmoins, en absence d’un professionnel, il existe quelques signes pouvant confirmer une allergie alimentaire :

Au niveau de la peau : démangeaisons, rougeurs, eczéma, gonflements des membres et picotements Au niveau des voies respiratoires : difficultés à respirer, toux et respiration sifflante Au niveau du système digestif : crampes abdominales, nausées, vomissements et diarrhée

Dans certains cas, il peut arriver que le patient fasse de l’hypotension et est sujet à des étourdissements. D’où l’importance de dénicher un traitement de l’allergie alimentaire au plus vite.

Comment traiter une allergie alimentaire ?

Après avoir entamé les examens nécessaires et qu’une allergie a été diagnostiquée, il est essentiel de se soigner. Par contre, il faut savoir qu’il n’existe pas vraiment de traitement curatif à une allergie alimentaire. Toutefois, la première solution pour allergie alimentaire, c’est d’éliminer les aliments dont on est allergique de notre alimentation. Ensuite, bien que l’allergie alimentaire soit incurable, des plantes comme l’ortie et des remèdes de grands-mères peuvent aider. Vinaigre de cidre, argile, eau salée, estragon, tous ces éléments peuvent être mis à contribution.