Dans les cas de hernies hiatales,
c’est une opération de Nissen qui sera préconisée afin de mettre fin aux
différents symptômes qui sont généralement des reflux gastro-œsophagiens
ressentis par le patient. Il existe différentes méthodes pour pratiquer une
opération de Nissen, mais certaines techniques de laparoscopie seront bien plus
indiquées afin de diminuer les douleurs et de rendre la convalescence moins
pénible, explications…

Les avantages de la
laparoscopie

La laparoscopie est une méthode
pratiquée depuis de nombreuses années pour les opérations de Nissen, mais
également pour différentes autres interventions comme par exemple les
hystérectomies ou encore les appendicectomies. La laparoscopie a véritablement
permis de révolutionner certaines interventions chirurgicales en évitant les
méthodes de chirurgie classique qui avaient pour inconvénient de nécessiter de
grandes incisions et donc un temps de cicatrisation plus long, ainsi que des
cicatrices présentent au fil du temps. Depuis quelque temps, il existe une
méthode appelée la Low
Impact Laparoscopy
. Il s’agit d’une technique d’autant plus travaillée et
améliorée que la laparoscopie classique. Elle permet de réaliser de très
petites incisions qui ne nécessiteront bien souvent pas de points de suture. Le
laparoscope qui est une mini caméra sera glissée dans l’une des 3 ou 4
incisions réalisées pour permettre au chirurgien de voir ce qu’il fait et de
travailler avec ses instruments à partir des autres incisions. Le fait de ne
pratiquer des incisions que de quelques millimètres permettra de limiter le
risque infectieux postopératoire, mais aussi les douleurs et donc la prise
d’analgésiques. Ce type d’intervention beaucoup moins invasive que la méthode
classique sera donc idéale pour pratiquer une opération de Nissen.

Pourquoi faire une opération
de Nissen ?

L’opération de Nissen est une
intervention chirurgicale qui sera pratiquée pour agir contre les reflux
gastro-oesophagiens. En effet, ce type de reflux peut avoir de multiples causes
et n’être que temporaire. Il sera donc possible d’agir dessus avec un
traitement médicamenteux adapté. Cela étant, certaines problématiques engendrent
la présence de reflux gastro-oesophagiens en permanence. En effet, certaines
problématiques de diaphragmes entrainent une remontée de l’estomac ce qui aura
pour conséquence de provoquer des reflux gastro-oesophagiens fréquents. Ces
reflux auront pour symptômes des douleurs de la région gastrique, des brulures
au niveau du sternum, des régurgitations acides irritantes, une modification de
la voix, mais aussi des symptômes plus graves et plus problématiques (plus
d’informations sur les troubles digestifs sur le blog Astuce Santé).

La hernie hiatale entre
complètement dans le champ d’action d’une opération de Nissen. Ce type de
hernie touche plus de 60% des personnes de plus de 60 ans (plus d’informations
sur le sujet ici).
Un traitement peut être mis en place bien sûr, mais sur les reflux qui sont
trop problématiques, envisager une opération de Nissen sera le meilleur moyen
de trouver une solution plus durable.

Le déroulement d’une opération
de Nissen

L’opération de Nissen ne sera à
effectuer qu’avec la validation d’un médecin spécialisé dans ce type de
trouble. Si possible, il sera préférable d’opter pour une opération par
laparoscopie. L’opération se pratique sous anesthésie générale et nécessite que
l’on passe ensuite 4 à 5 jours en milieu hospitalier. La convalescence pourra
être un peu longue et il sera nécessaire de bien suivre les recommandations du
médecin notamment sur les médicaments à prendre après l’opération, mais
également sur le régime alimentaire spécifique qu’il faudra adopter durant le
mois qui suivra l’opération. Si la convalescence peut être quelque peu pénible,
l’opération de Nissen par laparoscopie permettra de s’affranchir de nombreux
symptômes pouvant être très pénibles au quotidien sans pour autant traumatiser
l’organisme outre mesure avec une intervention chirurgicale.