Aujourd’hui, aucune étude n’a encore pu trouver une solution incontestable pour prévenir la maladie d’Alzheimer. Toutefois, certaines mesures parviennent à diminuer le risque de la maladie d’Alzheimer et ainsi maintenir les facultés cognitives. Même si elles ne sont pas sûres à 100%, elles peuvent tout de même aider.

10 mesures qui contribuent à la prévention de la maladie d’Alzheimer

Pour diminuer le risque de la maladie d’Alzheimer, on a regroupé quelques mesures à prendre en considération :

L’exercice intellectuel

Le cerveau est comme un muscle, il a besoin d’exercice pour rester en forme. Avec une activité mentale, il y aura une croissance considérable de la réserve cognitive. Ce qui permet de prévenir la maladie d’Alzheimer.

L’entrainement cognitif

L’entraînement cognitif va au-delà de l’exercice intellectuel. Il ne se limite pas à une activité mentale. Il sert à entraîner le cerveau. Grâce à cela, une amélioration de la mémoire, du raisonnement ainsi que les capacités linguistiques est plus visible.

Ne pas fumer

Fumer peut engendrer plusieurs types cancers. Cette pratique augmente également le risque d’atteinte de diverses maladies cardio-pulmonaires. Le tabac est un vrai danger pour le cerveau. Jusqu’à présent, une partie des cas d’Alzheimer évalués dans le monde est due au tabac.

Etudier

Des études ont démontré que « Etudier » permet de diminuer le risque de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit ici des études universitaires, de l’apprentissage d’un instrument de musique ou d’une nouvelle langue.

Contrôler les niveaux de sucre dans le sang

Avec des niveaux élevés de sucre dans le sang, une personne peut courir le risque de développer l’Alzheimer. D’ailleurs cette dernière est aussi reconnue sous l’appellation « diabète de type 3 ». Même si le sujet n’a pas de diabète, il ne faut pas négliger le contrôle du sucre dans le sang. Cela peut figurer parmi les mesures de prévention pour l’entretien du cerveau.

Contrôle de la tension artérielle

Pour réduire le risque de développement de la maladie d’Alzheimer, garder une bonne tension artérielle est conseillé. Cela se fait en pratiquant de l’exercice et en suivant un régime adapté au cœur.

Une alimentation saine

Avec une alimentation saine, le bon fonctionnement du cerveau est assuré. Pour cela, il est préférable d’opter pour une diète méditerranéenne.

Maintenir un poids sain

Pour prévenir la maladie d’Alzheimer, le maintien d’un poids sain est recommandé. C’est plus important surtout lors de l’adolescence.

Faire de l’exercice physique

L’exercice physique favorise la réduction du risque de développement de la maladie d’Alzheimer.

Prendre des vitamines B12, D et E

En cas de manque en vitamine B12, D et E, une personne diminue l’efficacité de son fonctionnement cognitif. La vitamine B12 est fortement nécessaire pour ne pas perdre la mémoire.