Le curcuma, cette épice jaune que l’on utilise pour assaisonner nos plats, est également connu pour ses multiples bienfaits sur la santé. On dit que le curcuma guérit le cancer, on dit que le curcuma est un anti-inflammatoire efficace. Quels sont en réalité les bienfaits du curcuma sur la santé ?

Le curcuma c’est quoi ?

Le curcuma est une plante qui vient de l’Inde et de la Malaisie. Il a été traditionnellement utilisé dans ces pays comme plante médicinale, mais aussi pour la teinture jaune des textiles. De la famille des  zingibéracées, elle se présente sous forme de racine qui s’apparente au gingembre. Aussi appelé rhizome de Curcuma longa ou safran d’Inde, le curcuma est généralement utilisé sous forme de poudre pour assaisonner et donner de la couleur aux plats. Il est l’ingrédient principal de la poudre de curry.

Le curcuma doit ses effets bienfaisants à son principal principe actif, la curcumine, qui est un puissant antioxydant.

Il est facile de savoir où acheter du curcuma, on les trouve généralement dans les rayons bio des supermarchés et dans les épiceries bio.

Le curcuma, un anti-cancer

On dit que le curcuma peut guérir plus de 600 maladies. Parmi ces maladies, il y a différentes sortes de cancer. Des études et des recherches sont déployées pour vérifier ces théories. Le fruit de ces études montre que la curcumine (où acheter de la curcumine), grâce à ses effets anti-inflammatoires et antioxydants, possède le pouvoir de prévenir et de guérir certains types de cancer.

La consommation de curcuma par les personnes atteintes de cancer de foie, de l’estomac ou du pancréas ralentit le développement de cellules cancéreuses. En effet, le curcuma est bénéfique pour la digestion et aide à prévenir d’autres maladies digestives, outre le cancer.

Le curcuma, associé à la radiothérapie et la chimiothérapie, favorise la mort des cellules du cancer et réduit la formation de métastases.  Il permet aussi d’atténuer les effets secondaires liés au traitement du cancer.

Cependant, il est déconseillé de consommer du curcuma pour les patients présentant des problèmes d’aigreurs d’estomac ou de vésicules biliaires.

Le curcuma, un anti-inflammatoire et antimicrobien

Le curcuma a fait ses preuves dans la médecine traditionnelle chinoise et indienne, il est un anti-inflammatoire efficace. Le curcuma représente donc une alternative pour éviter de se gorger d’anti-inflammatoires qui ont des effets néfastes sur l’organisme, entre autres sur les reins.

Le curcuma peut aussi atténuer les inflammations articulaires notamment les rhumatismes, arthrose et arthrite. Il est aussi efficace contre les douleurs musculaires et les inflammations cardio-vasculaires. En cas de lésions ou problèmes de peau comme l’eczéma ou le psoriasis, le cataplasme de curcuma peut soulager, voire éliminer efficacement les plaques et les rougeurs.

Le rhizome de curcuma peut se consommer sous différentes formes : cru, mixé, râpé ou séché et moulu. Il peut également être utilisé sous forme de tisane ou en cataplasme. On retrouve également de l’huile essentielle de curcuma, et où trouver du curcuma en gélules sur le marché.

Pour consommer le curcuma, il est déconseillé d’en abuser. En effet, une surconsommation de curcuma peut amener à des problèmes d’estomac. L’idéal est de l’utiliser comme épice dans les plats comme les soupes, les bouillons, et pour colorer et parfumer le riz. En tout cas, pour apprécier ses bienfaits, il ne faut pas dépasser la dose de 2 cuillères à café par jour. Où trouver du curcuma ?