La médecine moderne repose de plus en plus sur l’informatique. L’objectif consiste à gagner du temps et à optimiser le suivi de chaque patient. Si vous êtes un jeune médecin qui souhaite ouvrir son cabinet ou un hôpital qui veut moderniser son mode de fonctionnement, n’hésitez pas à investir dans un logiciel médical. Il vous aidera à mieux gérer vos patients et à organiser votre emploi du temps. Pour profiter pleinement de ses avantages, il faut toutefois choisir le bon programme. Dans cette optique, voici des astuces pour choisir votre société éditrice de logiciels médicaux.

Quelle est l’utilité d’un logiciel dans le monde médical ?

Avant de vous lancer à la recherche de votre société éditrice de logiciels médicaux, il convient de s’intéresser à l’utilité d’un tel programme. Celui-ci va avant tout vous permettre de gérer les dossiers de vos patients. Cela comprend l’archivage de sa fiche administrative, de son histoire médicale et de ses traitements. L’objectif consiste à optimiser au mieux le suivi et gagner du temps lors de chaque consultation. Le logiciel vous apportera ensuite une aide à la prescription. Il vous permettra de rédiger vos ordonnances en vous donnant les informations nécessaires sur la posologie et les contre-indications de chaque médicament. Il peut également servir à gérer votre comptabilité en commençant par la facturation jusqu’au remboursement en passant par la télétransmission des dossiers d’assurance. Enfin, un logiciel médical permet d’automatiser le suivi des critères de performance pour la ROSP. 

Quel logiciel médical choisir ?

Tous les logiciels médicaux utilisés en France doivent être certifiés LAP par la Haute Autorité de Santé. Cette réglementation se base sur un cahier des charges imposé par le GIE Sesam Vitale et conçu à partir des contraintes du secteur hospitalier français. Il s’agit du premier critère de choix pour trouver votre programme. Faites ensuite attention à ses fonctionnalités. En effet, elles doivent être en adéquation avec vos besoins et les réalités de votre spécialisation. Si vous êtes chirurgien dentaire, par exemple, vous aurez besoin d’une base de données pour l’archivage des schémas dentaires. Enfin, veillez à ce que votre logiciel vous permette d’accéder directement au portail Inter-AMC. Celui-ci vous permet de regrouper toutes vos conventions aux assurances complémentaires. 

Comment choisir un fournisseur de logiciel médical ?

Pour trouver une société éditrice de logiciels médicaux, intéressez-vous avant tout à la nature de son offre. La majorité des entreprises proposent un pack qui inclut le logiciel et ses mises à jour. Il existe toutefois des sociétés qui intègrent également un support technique permanent à leur offre. Cette formule vous permet de bénéficier d’une maintenance et d’un dépannage express si vous vous retrouvez face à un des bugs. Faites aussi attention à l’accompagnement proposé par votre fournisseur. De préférence, privilégiez ceux qui assurent une démonstration avant l’achat du logiciel et une formation après signature du contrat. Par ailleurs, n’hésitez pas  à vous informer via Internet. Inscrivez-vous aux forums demandez l’avis des autres utilisateurs. Ils vous donneront des avis selon leurs expériences, ce qui serait un très bon point pour vous. Cela vous évitera également les achats inutiles et une perte de temps considérable.