En France, des milliers de personnes sont victimes de la dépression. De ce fait, les Français figurent parmi les plus grands consommateurs de médicaments antidépresseurs au monde. Ce trouble psychologique se traduit souvent par un état d’anxiété et une déstabilisation d’émotion. Quels sont les types de médicaments antidépresseurs et comment agissent-ils ?

Les médicaments antidépresseurs les plus efficaces

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine sont aussi des classes de médicament antidépressif. Ils sont généralement les premiers choix proposés par les médecins pour le traitement de la dépression grave. Leur action est presque semblable à celle des médicaments antidépresseurs tricycliques. Cependant, ces antidépresseurs entrainent plusieurs effets indésirables comme la nervosité, l’agitation, la baisse de la libido et les nausées. La fluixétine, le citalopram, la sertraline et la paroxétine figurent parmi cette classe de médicaments antidépresseurs.

Par ailleurs, les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la norépinéphrine fait partie des antidépresseurs les plus efficaces. En effet, leur action a une influence sur deux neurotransmetteurs à la fois. Plusieurs personnes ont retrouvé une stabilisation de leur santé mentale en suivant un traitement avec ces types d’antidepresseur. Toutefois, ces médicaments contre la dépression peuvent provoquer de nombreux effets indésirables. Trouvez plus d’infos sur www.2si-medical.fr.

Les antidépresseurs les moins utilisés

Les antidépresseurs imipramiques font partie des remèdes antidépressifs. Peu de personnes ont désormais recours à ces types de médicament en raison de leurs effets indésirables multiples, pour ne citer que la sècheresse de la bouche, l’état de somnolence et la baisse de la libido. Parmi les antidépresseurs imipramiques figurent l’amitriptyline, la clomipramine, la nortriptyline et la doxépine.

Les inhibiteurs de la monoamine oxydase sont également des types de médicaments antidépressifs. Bien qu’ils soient efficaces pour ne pas tomber dans la dépression, ces remèdes sont moins utilisés en France.

Quelques mises en garde et recommandations sur l’utilisation des antidépresseurs

Selon certains spécialistes en médecine, les médicaments antidépresseurs classés inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la norépinéphrine ne sont pas adaptés aux enfants et adolescents. D’après ces professionnels, ces remèdes exposent les concernés à un risque élevé de comportement suicidaire et de confusion d’idées. D’ailleurs, chez certains patients, la consommation de ces antidépresseurs peut provoquer des agitations et comportements anormaux. Pour toutes ces raisons, la prise de ces types de médicaments contre la dépression doit faire l’objet d’une prescription médicale et d’un suivi strict. Chez les femmes enceintes, l’avis préalable d’un expert en médecine est indispensable pour la consommation de ces classes d’antidépresseurs. En effet, la prise de ces remèdes fait augmenter d’une manière très significative (à environ 67 %) le risque de fausse couche.

Par ailleurs, il est fortement conseillé de ne pas cesser le traitement par antidépresseurs de manière brusque. Cela peut provoquer des effets graves. Suivant les recommandations du médecin, le dosage des médicaments doit être réduit petit à petit. Si les consignes du spécialiste sont bien respectés, il n’y aura pas forcément de symptômes de sevrage dangereux au long du traitement. Le patient rencontrera seulement des malaises passagers. Notez toutefois que toute prise de médicaments antidépressifs doit faire l’objet d’une prescription médicale.