Plusieurs personnes dans le monde sont victimes d’arrêt cardio-respiratoire chaque année. Ainsi, les spécialistes dans la fabrication d’appareils médicaux ont inventé ce qu’on appelle « défibrillateur ». Mais c’est quoi exactement ? Quels sont les différents types ? Comment choisir ?

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ?

Avant tout, il est nécessaire de savoir ce qu’est vraiment un défibrillateur et son rôle. Le défibrillateur est un équipement médical utilisé lorsqu’une personne est atteinte d’une fibrillation ventriculaire. Généralement, ce genre d’appareil est portatif et fonctionne grâce à une pile. Le matériel analyse d’abord le rythme cardiaque de la personne pendant un malaise cardiaque et délivre du courant électrique si nécessaire pour rétablir son rythme cardiaque à la normale.

Un défibrillateur est équipé de deux électrodes pour délivrer de l’influx électrique. On place ces électrodes sur le thorax de la victime et l’appareil guide celui qui le manipule. Toutefois, vous devez garder à l’esprit qu’un défibrillateur est seulement utilisé en attente des secouristes professionnels. Ce genre d’équipement ne garantit en aucun cas la survie de la victime. Si vous voulez avoir des compléments d’explication concernant le mode de fonctionnement d’un défibrillateur, visitez le site suivant girodmedical.com.

Les différents types de défibrillateurs

On distingue deux types de défibrillateurs sur le marché : le DEA ou défibrillateur entièrement automatique et le DSA ou défibrillateur semi automatique.

Comme son nom l’indique, le DEA ne nécessite pas l’intervention d’une autre personne pour son fonctionnement. En effet, il faut simplement l’installer sur la victime d’arrêt cardiaque soudain. En premier lieu, le DEA analyse le rythme cardiaque de la personne et délivre un choc électrique en cas de besoin. Certains modèles récents rappellent à l’intervenant de s’écarter pendant l’opération.

Le DSA en outre garde la même technologie qu’un DEA, mais la différence se trouve au niveau de l’intervention. En fait, le DSA informe l’intervenant lorsque la délivrance d’un choc est utile. Pour ce faire, on appuie généralement sur un bouton.

Les éléments importants à prendre en compte avant d’acheter

Le défibrillateur est un équipement médical qui peut aider une personne à survivre. De ce fait, optez seulement pour une marque bien connue dans l’univers de la fabrication de produits de classe médicale. Aux États-Unis, les fabricants de défibrillateurs doivent avoir un agrément de la FDA. Avant de mettre un produit sur le marché, le fabricant doit présenter à cette autorité les résultats positifs des tests cliniques et des tests de performance. En Europe, le marquage CE est suffisant.

Ensuite, prenez connaissance du seuil d’asystolie ou sensibilité de l’appareil. En effet, un défibrillateur ne délivre plus de chocs électriques s’il constate que la victime est décédée (aucun battement de cœur). Ainsi, sa sensibilité à une faible activité cardiaque est d’une grande importance. Achetez un appareil possédant une sensibilité entre 80 µV et 100 µV. Plus ce chiffre est bas, plus l’appareil est sensible.

La survie de la victime d’ACS dépend également de la puissance de chocs délivrés par le défibrillateur. Or, la résistance aux chocs dépend de la corpulence de la victime. Ainsi, il est recommandé d’opter pour un équipement qui délivre un premier choc d’environ 150 joules. Ce chiffre est amplement suffisant pour tous types de personnes.

Depuis l’année 2007, le défibrillateur peut être utilisé par le grand public. Toutefois, on sait que tout le monde n’a pas été formé sur les gestes de premiers secours. Aujourd’hui, la plupart des défibrillateurs proposent une assistance au massage cardiaque. De plus, l’inefficacité d’une réanimation cardio-pulmonaire en utilisant un défibrillateur pourrait avoir des conséquences importantes sur le cerveau de la victime. Un équipement qui offre une assistance en temps réel est donc à prioriser.

Le dernier point important est le choix du type de défibrillateur. Vous pouvez choisir entre les deux types déjà expliqués en fonction de vos besoins.

Autres points à ne pas négliger

La vitesse d’analyse du rythme cardiaque de la victime n’est pas à négliger lorsque vous achetez un défibrillateur. La ventilation par massage cardiaque est indispensable entre les délivrances de chocs électriques par l’appareil. Les modèles anciens de défibrillateur demandent à l’intervenant de s’écarter pendant la période d’analyse. On constatera donc un arrêt du massage cardiaque. Néanmoins, les défibrillateurs plus récents permettent de faire un massage cardiaque même pendant l’analyse.

Vous savez déjà qu’un défibrillateur fonctionne grâce à une pile. Veillez à ce que cette pile possède une qualité médicale. Le but est d’avoir un matériel toujours prêt à l’emploi. Une batterie de qualité médicale possède une durée de vie de 4 ans en moyenne.

L’existence d’autotest est aussi une option à inclure dans les critères de sélection d’un défibrillateur. Comme l’équipement est utilisé rarement, il est nécessaire de savoir si tous les composants sont toujours opérationnels (électrodes, pile, etc.). Les matériels de nouvelle génération font des autotests quotidiennement et indiquent à l’utilisateur les défauts à corriger.

Même si le défibrillateur est livré avec une notice d’utilisation, il est toujours préférable d’opter pour un matériel facile à manipuler. C’est dommage de perdre une personne à cause d’une erreur de manipulation. Le langage de l’appareil entre dans ce critère. Optez pour un défibrillateur bilingue (anglais et français). Veillez aussi à ce que les mises à jour utiles au fonctionnement de l’équipement soient gratuites. Enfin, le prix des consommables comme la pile, les électrodes, le sac pour le transport… sont à prendre en compte.

Bref, presque tous les éléments à prendre en compte avant d’acheter un défibrillateur sont abordés dans cet article pour vous aider au maximum. Où trouver ce genre d’équipement ? Un site de vente de matériel médical en propose normalement.