Souvent, le taux de mauvais cholestérol qui est trop élevé traduit l’hygiène de vie ou bien les habitudes alimentaires déséquilibrées. Le cholestérol est important au bon fonctionnement de votre organisme. Il est toutefois recommandé de ne pas dépasser le taux de cholestérol. Découvrez comment baisser rapidement le cholestérol.

Réduire l’apport global des graisses et privilégier les acides gras insaturés

Pour une personne, l’apport global des graisses ne doit pas représenter plus de trente à trente-cinq pour cent de calories totales. Les graisses, surtout les acides gras qui sont saturés, contribuent, en effet, à une hausse de mauvais cholestérol. De plus, ils sont apportés par les pâtisseries et les viennoiseries, le beurre, les graisses d’origine animale comme le lait entier, les fromages, les œufs, les viandes, certains produits industrialisés tels que les plats cuisinés, les biscuits, etc. le fait de privilégier des acides gras insaturés permet la diminution de cholestérol LDL et de cholestérol en préservant un bon cholestérol HDL, grâce à des acides gras mono-insaturés. Ces acides gras qui sont insaturés sont fournis par les huiles végétales comme les huiles de tournesol, riches en polyinsaturés, huiles d’arachide et d’olive qui renferment notamment des mono-insaturés, les margarines qui sont obtenues à partir des huiles, les fruits secs oléagineux et les poissons gras de mers froides, procurant des acides gras qui sont très polyinsaturés. Pour réduire le cholestérol, il est ainsi important de privilégier des huiles végétales comme le colza, l’olive et le tournesol pour l’assaisonnement et la cuisine pour réduire l’ingestion des graisses saturées néfastes. Il est aussi nécessaire d’éviter les margarines dures de type Végétaline, toutes les huiles de coprah et de palme.

Manger des légumes et des fruits, arrêter le tabac et modérer la consommation d’alcool

Pour réduire le cholestérol, il est important de privilégier les fruits ainsi que les légumes frais, qui sont de saison ou de surgelés éventuellement ou encore en conserve. Le bon réflexe à adopter, c’est de manger au moins une portion des légumes verts et aussi une portion des crudités chaque jour et deux fruits frais. Le fait de boire de l’alcool modérément et d’arrêter de fumer est autant de conseils permettant d’améliorer l’hygiène de la vie en général, et de maintenir le taux de cholestérol acceptable ou bas. Cependant, l’incidence d’alcool sur l’augmentation de cholestérol LDL n’a pas été prouvée concrètement. Pourtant, l’alcool favorise l’augmentation de triglycérides, étant des corps lipidiques distincts de cholestérols, qui sont bénéfiques avec le taux normal dans le sang. Cependant, cela est dangereux pour votre cœur avec le taux élevé. Les étiquettes apportent, par ailleurs, des informations qui sont précieuses sur la quantité et sur le type de lipides présents dans des aliments vendus en magasin. Il est également possible de diviser par 2 votre consommation journalière des lipides tout en apprenant à les déchiffrer.

Faire du sport, faire attention au sel et surveiller la tension artérielle

Faire du sport est anti cholestérol. Il est important de faire régulièrement de l’exercice. Par exemple, vous pouvez faire du vélo, de la marche rapide, de la natation, de sports doux demandant peu d’investissement, etc. Si vous êtes également en activité, vous pouvez profiter de trajet vers le travail afin de faire du sport. Dans ce cas, oubliez l’ascenseur et descendez 2 stations de métro ou de bus avant votre arrêt habituel. Ainsi, il existe plusieurs astuces permettant de bouger au moins trente minutes par jour. En cas de surpoids, il est conseillé de maigrir. Ce sera toujours bénéfique pour des constantes sanguines. Parfois, cela suffit à corriger l’excès du cholestérol. Vous devez aussi supprimer la salière à table et éviter la consommation régulière des aliments riches en sel comme la charcuterie, les salaisons, etc. l’hypertension artérielle augmente également le risque des lésions pour le cœur. Il est ainsi important de surveiller votre pression artérielle régulièrement.

Consommer les bonnes graisses et adopter une bonne hygiène de vie

Le fait d’adopter une alimentation équilibrée et saine contribue à diminuer largement le taux du cholestérol dans le sang. Vous devez distinguer donc les bonnes graisses de mauvaises. Il est mieux de manger le poisson et les viandes maigres, comme le poulet, la dinde, qui sont pauvres en graisses et riches en oméga 3. Vous devez vous méfier des graisses saturées que vous trouvez dans les viennoiseries et dans les pâtisseries, les fritures ou encore la charcuterie. Il faut consommer davantage des légumineuses, des fruits secs et privilégier les modes de cuisson sains. Au four, à l’eau ou à la vapeur, vos plats seront bons pour votre santé. De plus, cela favorisera la baisse de mauvais cholestérol LDL et provoquera une production de bon cholestérol HDL. Il ne faut pas oublier de se faire plaisir en buvant par jour un verre de vin. Cela favorise le bon fonctionnement d’artères et diminue le cholestérol. Par ailleurs, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie. La sédentarité favorise, en effet, le diabète et les maladies cardio-vasculaires.