Bien qu’il ne soit pas rare qu’un homme ait des problèmes d’érection, la dysfonction érectile progressive ou régulière n’est pas normale, et doit être traitée. L’impuissance est souvent liée à des facteurs tels que le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et les triglycérides, l’obésité, le mode de vie sédentaire, l’alcool excessif, le tabagisme, la dépression, etc. Dans la plupart des cas, la dysfonction érectile est toujours traitable, mais le traitement doit être individualisé pour chaque patient. En règle générale, ce qui est bon pour votre santé cardiaque est bon pour votre santé sexuelle.

« Je veux une érection tout de suite ! »

La pilule bleue est le produit aphrodisiaque est la plus connue, mais il existe aujourd’hui d’autres médicaments qui jouent également le même rôle. Tant que le patient ne présente pas de lésions dans les artères du pénis ou aucune contre-indication concernant les substances présentes dans les formules, ça fera l’affaire. À ingérer l’estomac pas trop plein, environ une à deux heures avant les rapports sexuels.

Mais sachez qu’il existe un autres type de produit pour érection tout aussi efficace, voire plus adapté si les médicaments sont contre-indiqués.  C’est le spray, qui est un nouvel aphrodisiaque à vaporiser sur la verge. Il y a d’autre forme de produit comme les crèmes ; à introduire dans le canal urétral. Ce type de procédé externe prend moins de temps à agir, car le produit entre en contact plus rapidement avec le corps caverneux.

Solution simple et efficace à long terme

Adopter un mode de vie plus saine reste la solution la plus conventionnelle et efficace à long terme ; que vous essayez ou non d’autres solutions. Arrêter de fumer, limiter ou arrêter de boire de l’alcool, augmenter l’activité physique et maintenir un poids corporel raisonnable, arrêter l’usage illégal de drogues. Si ces vices vous concernent et que vous ayez du mal à apporter ces modifications par vous-même, demandez l’aide d’un professionnel de la santé.

Une alimentation plus saine et équilibrée peut certainement améliorer votre cas. Les érections sont très sensibles à un cholestérol ou une pression artérielle élevée. Il existe aussi des aphrodisiaques naturels qui favorisent la sécrétion des testostérones et l’oxyde nitrique pour une meilleure fonction érectile.

Les concernés ont souvent du mal à parler des troubles de l’érection. Pourtant, une simple thérapie sexuelle pourrait régler leur souci, surtout si le problème survient à un âge plus jeune. « J’adore le sexe et si parler à un inconnu peut m’aider à résoudre le problème, je n’hésiterais pas une seule seconde. » affirme un patient. Le dysfonctionnement peut être lié au stress, l’anxiété ou autres problèmes psychologiques comme la mauvaise estime de soi.

Vérifier vos médicaments actuels, car il est aussi probable que ce soit un effet secondaire d’un traitement ou d’un produit que vous avez l’habitude d’ingérer. Demandez une expertise médicale. Si c’est le cas, il suffit de changer de traitement pour bander à nouveau.

Des alternatives plus poussées

Encore en phase expérimentale, le traitement par onde de choc consiste à stimuler différents endroits du pénis, notamment le corps caverneux, par des petites ondes de choc. À la différence d’un produit aphrodisiaque à effet temporaire, le but est de restaurer les capacités érectiles.

Il y a aussi l’injection intra-caverneuse qui consiste à injecter à l’aide d’une seringue de la prostaglandine à un endroit spécifique de la verge. Cela stimule la circulation et favorise la dilatation des artères au niveau du site, provoquant ainsi l’afflux sanguin dans le pénis. L’avantage est le fait que le médicament agit une quinzaine de minutes après l’application. De plus, dans ce cas, aucune stimulation n’est nécessaire pour que l’homme ait une érection.

Après avoir tout testé, recourir à la chirurgie d’implantation de prothèse pénienne serait l’ultime recours. Le médecin introduit une tige métallique enveloppée de silicone dans le pénis du patient. Les prothèses peuvent être malléables ou gonflables. La vie sexuelle, à son tour, peut reprendre 30 jours après l’opération. À noter qu’il s’agit d’une érection complètement artificielle.

Dans tous les cas, il est recommandé que votre partenaire participe aux séances de thérapie et soit bien informé(e) sur les traitements cliniques et thérapeutiques. Il/elle peut aussi aider en créant une ambiance plus érotique.