La cystite est une maladie liée profondément à la morphologie de la femme. Pour information, l’anus et les voies génitales se trouvent à proximité de l’urètre, ce conduit de quelques centimètres qui permet notamment de vider la vessie. La contamination par les germes vaginaux et intestinaux se produit par un simple entourage. Ce qui va par la suite provoquer une cystite aiguë. Dès que vous ressentez les premières brûlures urinaires et les envies pressantes d’uriner de manière irrégulière, vous devez immédiatement fixer un rendez-vous avec votre médecin traitant. En effet, une cystite non traitée peut dégénérer en infection rénale grave ainsi qu’un risque de cystites à répétition, au cas où vous ne la traitez pas dans le plus bref délai.

Qu’est-ce qu’une cystite aiguë ?

La cystite est une infection aiguë ou chronique d’un organe appartenant à l’appareil urinaire. Cette dernière est formée par la vessie ou le réservoir des urines, le rein qui fabrique l’urine, l’urètre ou le canal sous la vessie qui permet d’évacuer des urines et la prostate ou la glande située autour de l’urètre de l’homme. Pour des raisons physiques, l’infection urinaire ou les cystites à répétition sont plus fréquentes chez la femme. Effectivement, chez la femme, le méat urinaire se trouve au voisinage de l’anus où sont logées les bactéries. Ces microbes peuvent aussi remonter le long de l’urètre et proliférer dans l’urine. Dans 90 % des cas, la cystite est due à la bactérie « Escherichia coli ». Quoi qu’il en soit, une infection urinaire est une maladie courante chez la femme. Toutefois, il vous est conseillé de la soigner le plus vite sur avis de votre médecin afin d’éviter les complications. En absence de soin convenable, la cystite aiguë peut rapidement se dégénérer et devenir une infection rénale.

Quelles sont les causes de l’infection urinaire ?

La principale cause de l’inflammation urinaire au niveau de la vessie chez la femme est liée intimement à la morphologie. Effectivement, la cystite aiguë est plus courante chez la femme à cause de la taille de l’urètre et le voisinage avec l’anus et le vagin. Plus court, le conduit urinaire féminin facilite la montée des bactéries provenant des autres ouvertures vers la vessie où elles peuvent se produire. Par ailleurs, il existe aussi d’autres facteurs qui favorisent la cystite propre à toute femme telle que la grossesse, la ménopause ou encore la période d’activité sexuelle. Il est possible également de trouver des facteurs qui favorisent l’infection urinaire chez les 2 sexes à savoir les malformations de l’arbre urinaire, le diabète, la rétention d’urine, une hydratation insuffisante ou encore la greffe de rein. Pour éviter l’ascension des bactéries vers l’urètre et la vessie lorsque vous êtes aux toilettes, la meilleure prévention est de vous sécher d’avant en arrière, surtout si vous aviez une gastro-entérite. Sachez aussi que l’utilisation de produits d’hygiène irritants, les rapports sexuels et les spermicides favorisent l’inflammation urinaire en agitant la flore vaginale.

Quels sont les symptômes de l’infection urinaire ?

Pour l’homme et la femme, les symptômes de l’inflammation urinaire ou de la cystite sont les mêmes tels que l’urgence d’uriner pour de petites quantités, l’envie d’uriner fréquemment, la douleur au bas du ventre, les brûlures urinaires lors de la phase de miction ou d’évacuation, des urines malodorantes, troubles ainsi que le bassin lourd. De plus, la cystite provoque souvent la présence de sang dans les urines. Cela indique que la vessie commence à se fragiliser. Pour soulager rapidement les symptômes d’une infection urinaire, il vous est conseillé de consulter votre médecin généraliste. C’est un bon interlocuteur qui pourra vous suggérer des médicaments pour traiter la cystite. Si vous aviez des cystites à répétition, vous devez le mentionner à votre médecin afin qu’il puisse trouver des traitements plus efficaces.

Quels traitements pour la cystite aiguë ?

Si vous pensez avoir une infection urinaire, vous devez suivre quelques étapes simples pour en venir à bout. La première chose à faire est de consulter rapidement votre médecin généraliste en cas de doute sur la cystite. La seconde est de boire une grande quantité d’eau afin d’évacuer les bactéries dans la vessie par l’urine. En effet, l’eau diluera l’urine ce qui aura pour conséquence d’atténuer les brûlures. Pour une cystite simple, votre médecin peut vous demander de faire un test d’urine en utilisant des bandelettes urinaires. Par contre, pour le cas d’une cystite aiguë, persistante ou chronique, le praticien recommandera une analyse complète de l’urine pour identifier la bactérie en cause. Ensuite, en fonction des résultats, votre médecin vous prescrit des antibiotiques pour traiter les symptômes et surtout pour éliminer les bactéries.