Les troubles de la vue se déclinent sous différents types dont la finalité serait une cécité totale s’ils ne sont pas traités à temps. Les troubles réfractifs se traduisent par l’absence de réflexion des rayons lumineux sur la rétine. La chirurgie réfractaire au laser est la méthode la plus efficace pour les corriger.

Origines et causes des troubles réfractaires

Le trouble réfractif, traduit par une anomalie de la vision, peut être isolé dont l’origine est innée, congénitale ou héréditaire. Mais il peut aussi être associé à des pathologies ou syndromes qui affectent l’organisme.

Par ailleurs, des causes externes sont aussi susceptibles d’engendrer ces troubles réfractaires, telles qu’un accident corporel, un choc violent, un flash de lumière intense, des insectes ou des grains de poussière…

Les ophtalmologues de la ville de Toulouse adoptent la technique la plus efficace et expéditive pour soigner ces troubles, dont la Chirurgie réfractive à Toulouse.

Quid de la chirurgie réfractive au laser

Plusieurs modes de traitement peuvent intervenir pour soigner et corriger les troubles réfractaires, dont la chirurgie réfractaire au laser qui est indolore et apporte une correction visuelle plus rapide. La technique se présente sous deux sortes de méthodes :

– La technique de laser appelée Excimer de surface ou photokératectomie réfractive (PKR) consiste à gratter et à retirer l’épithélium qui recouvre la cornée, puis à remodeler ensuite la surface de la cornée au laser.

La technique LASIK ou Laser-assisted in-situ Keratomileusis, dérivée de la PKR, permet de remodeler la cornée en se contentant de soulever un volet cornéen et toutefois, si cette technique s’avère efficace, le résultat ne sera pas pour autant immédiat. En effet, la correction se fera de manière progressive le temps de laisser cicatriser la surface de la cornée au niveau de l’épithélium. La vision devra revenir à la normale après un mois environ de cicatrisation. L’opération se fait sous anesthésie topique par injection de collyres anesthésiques.

Les troubles réfractifs traités à la chirurgie réfractive

4 sortes de troubles rétiniens peuvent être corrigées par la chirurgie réfractive à Toulouse :

– La myopie

Ce syndrome se présente par un œil trop long et une cornée renflée qui valent au patient des difficultés à distinguer avec précision les objets lointains le port de lunettes ou de lentilles est un moyen efficace de restituer la vision de près, sans pour autant soigner la cornée.

– L’hypermétropie

Elle se traduit par un œil trop court et une cornée intégralement plate qui compromet surtout la vision de près. Le cristallin est alors très sollicité pour observer les objets de près, ce qui est souvent source de migraines et céphalées. Si la pose d’un implant intraoculaire peut rectifier la vision, l’opération au laser devrait mettre fin à cette anomalie.

– L’astigmatisme

Elle se traduit par une courbure inégale de la cornée. L’image aperçue par le patient se focalise sur deux points de part et d’autre de la rétine, donnant une vision déformée tant de près que de loin. Ce syndrome est souvent héréditaire. La chirurgie réfractive à Toulouse s’avère d’une efficacité incontestable.

– La presbytie

Syndrome évolutif, la presbytie est due à la perte d’élasticité du cristallin, qui survient généralement avec l’âge, à partir de 45 ans. À l’opposé de la myopie, l’image d’un objet se forme à l’arrière de la rétine, engendrant des difficultés à voir de près.