Réduire les frais d’hospitalisation : Comment économiser avec une complémentaire santé adaptée

complémentaire santé

Publié le : 25 octobre 20235 mins de lecture

Toute personne pourrait être hospitalisée à cause d’une maladie ou d’un accident. L’hospitalisation à domicile, à l’hôpital ou dans une clinique engendre des frais importants. Pourtant, la Sécurité sociale ou l’Assurance maladie ne prend pas en charge tous les frais d’hospitalisation. Heureusement, il existe des moyens pour économiser avec une complémentaire santé.

Complémentaire santé, ce que vous devriez savoir

Une complémentaire santé s’agit d’un contrat permettant d’alléger de manière partielle ou totale les remboursements des frais de santé. Maladie, accident, maternité… elle intervient dans de nombreux champs. Comme nous avons évoqués précédemment, ce contrat prend en charge intégralement ou partiellement ces dépenses. À noter que la complémentaire santé hospitalisation n’est pas obligatoire.

Tout le monde peut souscrire une complémentaire santé. Toute sa famille peut ainsi bénéficier de cette couverture. D’après la loi, toutes entreprises se doivent de proposer à leurs employés une complémentaire santé. Dans certains cas, les travailleurs peuvent demander une dispense d’adhésion.

En cas d’hospitalisation, la mutuelle santé hospitalisation rembourse les frais. Elle ne prend pas en charge les frais des personnes accompagnant la personne hospitalisée. Certains organismes proposent des services d’accompagnement étendus durant les périodes d’hospitalisation et de sortie d’hospitalisation à l’aide des prestations très utiles au patient.

Les frais de soins ne sont pas les seules dépenses en cas d’hospitalisation. Peu importe la durée du séjour à l’hôpital, la facture pourrait rapidement grimper et atteindre plusieurs milliers d’euros. En matière de complémentaire santé, il faut noter que les garanties dédiées au remboursement des services et soins médicaux ne sont pas les mêmes. Chaque assureur propose son propre contrat. Les mutuelles hospitalisation peuvent prendre en charge intégralement ou partiellement :

  • les frais d’hospitalisation chirurgicale et médicale ;
  • le ticket modérateur ;
  • le forfait journalier hospitalier ;
  • les frais pharmaceutiques ;
  • les visites et les consultations des spécialistes et des médecins généralistes ;
  • les frais de confort ;
  • les actes et frais de chirurgie ;
  • les soins post-opératoires et préopératoires ;
  • etc.

L’assurance maladie prend en charge à 100 % les frais d’hospitalisations dans des cas exceptionnels. Les honoraires médicaux et chirurgicaux comme l’augmentation mammaire sont souvent pris en charge partiellement par l’Assurance maladie.

À explorer aussi : Souscrire une mutuelle de la fonction publique

Réduire les frais d’hospitalisation avec une complémentaire santé

Les tarifs des assureurs varient d’une mutuelle hospitalisation à l’autre. Leur niveau de couverture est différent. Certaines compagnies vous offrent la possibilité de contracter une assurance tout en prenant en compte les dépassements honoraires des spécialistes. D’autres vont plus loin en cas d’hospitalisation en permettant à l’assuré de profiter des prestations supplémentaires.

Privilégiez les contrats qui précisent clairement les remboursements et les couvertures. Pour être certain que la situation est en notre faveur, il faut effectuer des comparaisons avec les résultats proposés par la Sécurité sociale. Vous devez ne signer qu’un contrat offrant des garanties adaptées à votre famille, à votre situation budgétaire et à votre condition sanitaire. En termes de couverture, la souscription d’une assurance hospitalisation seule est insuffisante. Vous devriez ainsi adhérer à une complémentaire santé comme april.fr.

La plupart des mutuelles proposent des assurances hospitalisations facultatives permettant de diminuer votre facture.

Comparez les offres de plusieurs assurances et demandez des devis. Consultez aussi les sites de comparateurs d’assurance en ligne. Si vous voulez trouver la bonne complémentaire santé hospitalisation, sollicitez une mutuelle, une banque, un établissement assureur privé, un courtier, etc.

Pour plus d'informations : Comment fonctionne la téléconsultation ?

Réduire la facture, d’autres astuces qui marchent

Si vous souhaitez réduire votre facture d’hospitalisation, ces quelques astuces peuvent marcher. Prenez le temps de comparer les prix pratiqués dans plusieurs hôpitaux proches de vous. Calculez le coût moyen d’une hospitalisation selon l’intervention à réaliser et l’hôpital.

Bien que vous cherchiez le meilleur pour vous ou pour votre famille, ne vous précipitez pas. Avant de donner votre consentement à la déclaration d’admission, accordez-vous quelques minutes pour lire attentivement le document. Il pourrait contenir des prestations innovantes et non conventionnées, mais qui alourdissent largement votre facture.

Il est essentiel que vous soyez en ordre de cotisations avec votre mutuelle pour éviter de payer vous-même la totalité de vos frais de séjour et de prestations annexes.

Pensez à vous informer sur la couverture proposée par votre assurance hospitalisation. De cette manière, vous pouvez prévenir les possibles frais supplémentaires qui ne sont pas pris en charge. Si vous n’avez pas encore souscrit une assurance hospitalisation, profitez-en pour le faire. Il est toujours conseillé de lire de long en large le contrat proposé par l’assureur choisi. Toutefois, n’hésitez pas à résilier et à changer d’assurance en cas de besoin.

Comme les erreurs sont monnaie courante, vérifiez bien votre facture finale. Vous pouvez demander à votre mutualité d’étudier tous les éléments qui vous semblent flous avec vous.

Plan du site